Blog, Health

Régime anti-inflammatoire : mes astuces pour ne pas craquer

Le dernier article que j’ai pu écrire sur le Lipœdème a eu beaucoup de succès auprès de vous. Je n’aurai pas pensé autant ! Il a aussi suscité de nombreuses questions dont le « comment tenir un régime » toute sa vie, et j’ai envie de vous dire que OUI cela est possible ! Cela fera bientôt 7 mois que je fais ce régime anti-inflammatoire, mais aussi 21 ans que je fais attention à tout ce que je mange… Avec le régime anti-inflammatoire je n’ai, pour l’instant, pas vraiment eu de moment difficile, d’ailleurs je n’ai pas fait d’écarts au niveau des aliments anti-inflammatoires. J’ai donc décidé de vous partager mes astuces pour ne pas craquer 🙂 Il sont bons à prendre aussi pour les personnes qui font simplement attention à ce qu’elles mangent et/ou suivent un autre régime 🙂

On est tous du même avis, suivre un régime, c’est simplement très « chiant » et malheureusement souvent lassant. Pourtant, cela peut être simple à suivre et facile à vivre ! Il suffit d’un peu (beaucoup) d’organisation, et de volonté ! Dans cet article je vous donne donc mes 5 conseils pour arriver à le respecter, et à le tenir sans souffrir (vous saurez dire non à ces magnifiques pancakes sur ces photos réalisées il y a bien deux ans ahaha je recycle les photos que je ne posterai plus en recette) 🙂

3DEJBQ

1: CUISINER

Si vous devez faire attention à votre alimentation, et ce sur le long terme, un seul mot d’ordre : cuisiner. En effet manger tous les jours des salades vertes (même si ça peut être très bon et surtout rapide !) ce n’est pas forcément très fun au bout de la première semaine… et pas bon pour votre ligne non plus… En effet, privez un peu trop votre petit corps, et le yo-yo vous attendra au retour. Suivre un régime, une alimentation équilibrée, ce n’est pas vous affamer !

Renseignez-vous, essayez des recettes, et vous verrez cela sera beaucoup plus facile. Un bon plat fait maison sera toujours meilleur qu’une bête salade, et vous permettra de changer votre menu, et donc votre routine ! Soignez aussi la présentation de vos assiettes, et vous verrez vous n’aurez plus la sensation d’être au régime ! Ou mieux, faites tout votre possible pour ne pas avoir cette sensation. De plus cela vous permettra de savoir ce que vous mangez, et de limiter les calories, comme les quantités (dehors les plats tout prêts !).

Les déjeuners sont assez libres, mais par exemple le soir je n’ai pas le droit aux féculents (légumineuses, céréales), ce qui limite à première vue certaines créations. Le repas du soir est pour moi le plus important car c’est celui qu’on partage en famille, et même s’il est recommandé de manger léger c’est souvent le plus lourd de la journée. Il faut donc quelques fois faire preuve de créativité avec des pizzas à la pâte de chou-fleur (sans fromage évidemment), des lasagnes à l’aubergine (sans pâtes) ou encore des pâtes en courgettes ! Bien entendu ce n’est pas la même saveur qui est attendue 😉

Bon, en vrai le soir au menu c’est plus poulet & ses petits légumes. Mais le weekend on a parfois envie de se faire un peu plus plaisir, et une « paëlla » au konjac peut être la bienvenue !

2: MANGER SAIN N’EST PAS UNE PUNITION

Et oui, mettez vous bien cela dans votre tête ! Vous n’êtes pas puni(e), et si c’est comme cela que vous le vivez alors arrêtez tout ! Vous ne tiendrez pas, et ferez plus d’écarts qu’avant. Cela ne servira pas de vous forcer si vous n’êtes pas décidé(e). Faites plutôt la liste de tout ce que vous aimez, et que vous pouvez manger à « volonté » (ou presque) ! Cette liste de « top aliments » sera essentielle lors de coups de mou. Par exemple je suis une grande amoureuse des fraises et des framboises, deux fruits très pauvres en calories, et de plus, recommandés dans mon régime. Lorsque j’ai envie de me faire plaisir je m’achète donc une barquette, et c’est aussi bon qu’une autre gourmandise pour moi. Autre exemple, j’aime beaucoup les cornichons et les légumes crus, lors d’un apéro entre amis n’hésitez pas à en mettre sur la table, comme des tomates cerises et des bâtonnets de carotte. Cela ne vous interdit pas de piocher dans les chips (gluten free de Toogoodtogo), mais vous permettra au moins d’en manger moins  🙂

Le problème de notre société est que l’on pense qu’il faut forcément manger gras pour faire un « super repas ». Faites-moi choisir entre une barquette de frites et une purée de carottes maison, mon choix vous surprendra sans doute…

3: NETTOYER SES PLACARDS

Je pense qu’avoir une friandise qu’on adore dans son placard et ne pas pouvoir la manger c’est comme interdire à un enfant de s’amuser dans une chambre remplie de jouets. Bref si vous savez déjà que vous ne pourrez pas résister à leur appel limitez les achats d’aliments gras et/ou de gourmandises qui pourraient donner lieu à une entrave à votre régime (biscuits, fromage, pralinés, charcuterie, sodas, etc.). Ce qui nous fait arriver au point suivant…

4: SE FAIRE PLAISIR

Être au régime c’est aussi savoir profiter et se faire plaisir de temps en temps. Ne pas toujours compter ce que l’on mange (sinon on devient fous!). Aussi il est important de s’autoriser des petits écarts de temps en temps, en sachant s’imposer certaines limites bien entendu. Bien que je vous conseille fortement de ne pas avoir d’aliments gras/trop sucré/salé chez vous, rien ne vous empêche de manger ce Carrot Cake Gluten & lactose free irrésistible lors d’une soirée au restaurant ou de prendre ce petit verre de vin rouge en terrasse. Il ne faut pas que votre régime deviennent un traumatisme: tout est bon quand c’est contrôlé ! Dans le cadre de ces « achats spéciaux », de ces écarts, privilégiez aussi les produits uniques (un seul dessert et pas un lot de 4), pour vous faciliter la tâche par la suite 😉

De mon côté pour ces écarts la seule chose que je ne vais pas respecter du régime anti-inflammatoire est le sucre, notamment avec le vin rouge qui en contient beaucooooouup (cette phrase fait très alcoolique, mais c’est la vérité ahahaha). Par exemple cet été je me suis autorisé, pendant mes vacances, des sorbets artisanaux (sans sucre ajouté, mais on y croit pas toujours ahaha), et donc du vin (ahaha). Mais c’est tout.

Concernant le lactose et le gluten je ne sors vraiment pas du rail, peut-être après l’opération, dans quelques années… C’est vrai que pour l’instant je le vis très bien, donc je ne me pose même pas la question. Quand je vois le changement que cela a provoqué sur mon physique mais aussi mes douleurs, je me dis que cela en vaut la peine, et que je peux résister au camembert et au latte 🙂 (puis le matcha au lait végétal c’est tellement cool !).

Mes écarts en fait, ça va plus être au niveau du « que manger et quand ? ». Par exemple, je peux manger du riz le midi, ou du pain sans gluten, mais je ne peux pas en prendre le soir. Donc si j’en prends le soir (et ça m’arrive 🙂 ) je le considère comme un écart. Et ces quelques fois où je ne fais pas attention eh bien ce n’est pas grave, je ne vais pas me faire une boule au ventre pour deux cuillères de pois chiches ou un peu d’houmous maison 🙂

5: NE PAS SE PESER TOUTES LES 5 MIN

Pour ce point, le régime que je fais, même s’il m’a fait perdre énormément de poids, je le fais avant tout pour calmer mes douleurs aux jambes. Donc pas en premier lieu pour perdre du poids. Cependant la balance me semblait être un point essentiel à traiter.

Sachez-le, vous peser tous les jours: ça ne sert à rien ! Surtout que d’un jour sur l’autre vous risquez de prendre du poids sans raison, ce qui va faire baisser votre motivation, et ça ce n’est pas bon… Ce conseil vaut d’autant plus si vous faites une activité physique, car le muscle c’est plus lourd que le gras, donc oui les premières semaines (voir mois) vous allez en prendre du poids ! Bref oubliez-la un peu cette balance, une pesée tous les 15 jours est l’idéal pour voir vos résultats tout en lâchant du lest !

Et vous est-ce que vous avez d’autres conseils et astuces à recommander ?

4DEJBQ.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s